Qu’est-ce que la vie?

La vie peut être ceci : MORT à 27 ans, enterré à 75 ans

ou bien

  • Avoir des projets, avancer, se relever, recommencer encore et encore si c’est nécessaire.
  • Se prendre des murs – rebondir sur une victoire ou un échec – Utiliser ses défauts pour en faire des qualités.
  • Le gros danger c’est de ne pas savoir où l’on va, ce que l’on veut dans la vie.
  • Se mettre des buts, peu importe la durée, garder le cap.
  • Ne pas se mettre toute une batterie de croyances qui vous empêchent d’exister.

Autour de soi, on a des zombies fabriqués à l’aide de magazines, de journaux télévisés, de la mal-bouffe, des médicaments et une respiration artificielle.

Pouvez vous imaginer que vous êtes le seul spermatozoîde à être arrivé à bon port!

Pourquoi ai-je été choisi?Tout est possible

 

Sauriez vous glisser dans la vie comme sur les vagues?

Je ne suis pas surfeuse, mais pour les adeptes de ce sport, l’un ne va pas sans l’autre et leur planche les porte aussi à se transformer intérieurement.

6 « Surf attitude » à méditer sur la terre ferme.

1. Accepter les creux de la vague – Surfer, c’est avant tout accepter de ramer pour moins de une minute de glisse. Il faut accepter de nager-ramer longtemps sur sa planche.

2. Prendre des risques et des coups – les occasions de se blesser sont fréquentes. Toucher le fond ou y restez coincé. Etre projeté sur la plage ou sur des rochers. Prendre la planche dans la figure. ça passe ou ça casse.

3. Saisir le bonheur par intermittence – Parfois la vague est là, mais il faut l’attendre longtemps. Mais quand elle est là, il faut en profiter et surtout tu ne comptes que sur toi.

4. Vivre comme les dauphins, éviter les carpes et les requins – Le Dauphin incarne le mouvement, l’intelligence et l’élégance. Il devrait nous inspirer touts les jours dans notre manière de vivre. (Dudley Lynch – Paul l. Kordis – experts en management)

Le monde est un grand bassin peuplé de carpes et de requins. Les carpes marinent dans l’eau stagnante, victimes statiques, attendant toujours mieux. Les requins en prédateurs agressifs, croient qu’il vaut mieux dévorer son voisin pour sauver ce qui peux l’être.surfer sur la vague

Le dauphin, lui sait profiter des vagues du changement. Il suit sa voie, son intuition en bonne intelligence avec les autres et les éléments. Il se fait même respecter du requin.

5. Savoir se positionner dans l’adversité – Le seule précepte à retenir, c’est de ne jamais aller contre, esquisser, aborder les choses et les gens « de côté ». Ainsi en situation de conflit, on pratiquera plus facilement l’esquive.

6. Devenir le plus léger possible, ne jamais forcer. Il ne faut pas trop appuyer là où ça résiste. Sinon on plonge et on se fait mal. » Dans la vie comme sur les vagues, le grand art consiste à accompagner le mouvement. (Gibus de Soultrait – Pour un concept d’intégrité fondée sur la mobilité)  Ne jamais vouloir « faire sa vie, mais toujours f
aire avec elle. Faire avec les éléments, la matière, le mouvement, plus fort, plus puissante, plus grand que soi.

Nous sommes inclus dans un mouvement, composé d’éléments naturels qui nous dépassent. Alors prendre de la distance pour ne pas se laisser emporter.

Surfer sur la vie