Non classé

La dictature de la bêtise

la politique soumise à l’ego fou de semi-déments, la politique sans collectif, livrée à l’esbroufe médiatique, au sensationnel, au jeu du lynchage et de l’idolâtrie, est le plus court chemin vers une dictature, mais pas n’importe laquelle : la pire, celle qui vient, la dictature de la bêtise.

Maxime Tandonnet - Mon blog personnel

sans-titrePrenons de la hauteur. Le marasme dans lequel nous baignons est le fruit à long terme de l’affaiblissement de l’esprit critique, de l’effondrement de l’enseignement de l’histoire, de la littéraire, de la philosophie. La bêtise est le grand vainqueur de ce monde. Les citoyens sont des consommateurs, soumis à une manipulation permanente. Nous ne savons plus réfléchir, regarder les choses en perspective. La politique devient chaque jour un peu plus l’otage des images médiatisées et des réseaux sociaux. Elle évolue sans cesse vers le grand spectacle, le sensationnel. Elle se réduit à l’émotionnel et aux sentiments qu’inspirent tel ou tel personnage. Elle se rapporte à des jeux d’images, à des sensations, à des impressions. Le fond des choses disparaît derrière le paraître. Les slogans remplacent les idées. La manipulation de masse se substitue à la volonté générale. L’idolâtrie, le culte de la personnalité écrasent tout. Les idoles et les foules…

Voir l’article original 461 mots de plus

Catégories :Non classé

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s