Bien être

Guérir son âme ou le contrôle de ses pensées.

15027963_612904822248040_1110492777139657250_n

Nous avons assez peu de pouvoir sur toutes nos pensées qui ne sont pas cadrées par un raisonnement ou par une activité extérieure. Nous pouvons tenter de les orienter ou ne nous en éloigner, mais rarement plus. Et en situation de stress, de préoccupation importante, et lors de la présence de certaines fortes émotions, il peut devenir impossible d’avoir le contrôle sur la situation.

Personne, dans l’enfance, ne peut dire n’avoir jamais reçu un enseignement pour apprendre à penser.

Les mathématiques, la philosophie, les dissertations, par exemple, nous apprennent à réfléchir, à effectuer des raisonnements, chacun dans un cadre précis.

Or la pensée n’est pas composée que de raisonnements. Elle est bien plus souvent occupée par des observations, mais surtout par des jugements et des croyances, des interprétations, voire parfois des ruminations, pensées obsessionnelles ou ritournelles.

Avoir le contrôle sur ses pensées, c’est ignorer les croyances que l’on se fait sur quelque chose ou sur quelqu’un. C’est aussi refuser d’entretenir tout sentiment, toute pensée, toute métaphore, toute question ou tout mot négatifs.

Il faut savoir qu’il est possible de bien gérer nos pensées pour faire en sorte de n’accueillir en nous que celles qui font du bien en matière de santé.

Il est capital de réaliser qu’on peut écarter les pensées qui sont négatives. Lorsque de telles pensées se présentent à l’esprit, on peut immédiatement les éloigner en les remplaçant par d’autres plus positives.
La personne qui prend ainsi l’habitude de bien gérer ses pensées, sera évidemment beaucoup moins affectée par les pensées négatives. Même si celles-ci se présentent souvent, le fait de les écarter immédiatement et systématiquement ne leur permet pas d’exercer une emprise sur nous.

C’est en ce sens qu’on peut dire qu’il est possible de contrôler adéquatement nos pensées. Il suffit de leur prêter une attention soutenue et éclairée.

L’individu qui exerce un bon contrôle de ses pensées, voit nécessairement sa santé s’améliorer.

Un tel contrôle lui évite de nombreux stress inutiles. L’individu parvient ainsi à mieux digérer, à mieux assimiler, à mieux éliminer, à mieux récupérer et à mieux mobiliser son pouvoir d’autoguérison..

Au lieu de perdre de précieuses énergies en se laissant envahir par des pensées négatives, il dispose d’une énergie supplémentaire qu’il peut consacrer à diverses fonctions vitales.
Nos pensées, nos impressions, nos sentiments, nos émotions devraient toujours être orientés vers ce qui est bon, ce qui est bien et ce qui est beau.

Nos pensées doivent nous diriger vers l’amour, l’harmonie, la sérénité et le bonheur. En contrôlant dans ce sens la qualité de nos pensées, nous ne pouvons qu’en récolter les bienfaits.

Les personnes qui désirent jouir d’une bonne santé, doivent donc bien gérer leurs pensées, leurs impressions, leurs sentiments et leurs émotions.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s