amour

La source enfouie en nous

Il est important de comprendre que nous sommes fait de trois parties et de comprendre comment ces parties interagissent pour pouvoir faire des choix judicieux.
Ces trois parties sont : le corps physique, l’intellect et l’esprit (ou l’âme si vous voulez).

Nous ne sommes pas le corps. Cela devient de plus en plus évident grâce aux millions de personnes ayant déjà eu une sortie du corps et ils témoignent en masse de nos jours.

L’intellect est un outil, et dans l’intellect il y a l’ego. Cet ego est une collection d’information que nous avons accumulé, des informations nous définissant dans cette vie ci. Cet ego se développe avec le temps, car au démarrage nous n’en avons pas. Mais au cours de notre enfance on nous informe de qui nous sommes (en apparence), on nous défini par de nombreuses choses. Et plus cet ego grandi et plus l’ego cache la troisième chose. Notre conditionnement familiale et sociale nous aide à accumuler de l’ego.

L’esprit, c’est ce que nous sommes vraiment, mais souvent nous l’avons complètement oublié. L’esprit laisse la place à l’ego. Plus l’ego est fort et grand, plus l’esprit s’efface et laisse le jeu de l’ego se faire.

L’ego se nourrit de conflit, il aime le combat, la compétition.
Plus l’ego est grand et plus nous souffrons, plus notre corps (qui est une machine parfaite et programmée pour nous montrer les résultats de nos choix au quotidien) dévient malade, et plus notre corps nous réclame des aliments malsains.

A chaque instant nous avons le choix, soit de nous identifier à nos pensées (à notre intellect et à notre image que nous avons de nous), soit nous pouvons questionner les pensées qui se déroulent dans notre tête et remettre en question les choses. Ainsi on peut se déconditionner petit à petit et devenir le maître de cet ego qui par défaut est en mode réactif.

L’esprit est silencieux, mais il observe tout ce qui se passe en nous et autour de nous. L’esprit est sage et toujours heureux et lumineux. Nous sommes l’esprit immortel.

Nous ne sommes pas nos pensées. Si nous croyons que nous sommes nos pensées, alors nous sommes dans la conscience collective, la conscience du manque et de la peur. L’ego se développe énormément dans ce niveau de conscience.

Le travail de déconditionnement est grandement facilité par la méditation qui est un lâcher prise de notre identification au monde externe et qui permet de passer du mode « Faire » au mode « Être ». Parce que nous sommes des « Êtres vivants » et non des « Faires vivants » (des esclaves du monde physique). L’intellect a du mal à saisir cette notion, il faut le vivre suffisamment longtemps pour en prendre conscience.

L’autre élément c’est de vouloir faire la paix avec soi même, son propre passé, ses propres évènements du passé, avec ce qui ne va pas dans cette société. Le résultat est un calme intérieur profond qui se développe progressivement.

Plus on se rapproche de son esprit et plus on devient calme et heureux, et plus on se rapproche de la source qui est enfouie en nous.

Les êtres de Lumière.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s